POUR LE MAINTIEN DE LA MAISON DE RETRAITE (EHPAD) AU CŒUR DE LA VILLE DE MONTBRISON

Le collectif est conscient de la nécessité d’offrir de meilleurs locaux aux résidents de l’EHPAD, mais il demande le maintien de l’EHPAD dans le cœur de ville de MONTBRISON dans l’intérêt et pour le bien-être des résidents et de leur famille.

Le site actuel de la maison de retraite permet des rencontres intergénérationnelles et amicales, de tisser des liens par son ouverture sur l’espace du jardin d’Allard. A l’occasion d’une promenade au bras d’un parent ou en fauteuil roulant, les personnes âgées peuvent échanger un sourire ou quelques paroles,  regarder les enfants jouer…; elles sont au cœur de la vie. 

  • Nous nous opposons à la délocalisation de l’EHPAD
  • Nous refusons sa privatisation.

UNE MAISON DE RETRAITE

AU "COEUR DE VILLE " !

Le collectif des usagers pour la défense du service public hospitalier du Forez se réactive suite aux articles de presse concernant l’avenir de l’EHPAD (maison de retraite) de Montbrison.  Ceux-ci font état de projets :

Délocalisation sur le site de Curtieux et risque de privatisation.

Lorsque le 23 janvier, le Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier s’est réuni pour voter pour ou contre l’abandon de l’autorisation d’exploitation des 209 lits de l’EHPAD par le Centre Hospitalier du Forez, la forte mobilisation réunissant usagers, personnel, habitants et syndicats, a révélé le désaccord des Montbrisonnais et des Foréziens avec ce projet. Ils ont affiché ainsi leur volonté de maintenir l’EHPAD public au cœur de la ville pour une offre de soin de qualité.

Le collectif est conscient de la nécessité d’offrir de meilleurs locaux aux résidents de l’EHPAD. Il demande le maintien de l’EHPAD dans le cœur de ville dans l’intérêt et pour le bien-être des résidents et de leur famille.

En effet, le site actuel de la maison de retraite – historique et stratégique – permet des rencontres intergénérationnelles et amicales, de tisser des liens par son ouverture sur l’espace du jardin d’Allard. A l’occasion d’une promenade au bras d’un parent ou en fauteuil roulant, les personnes âgées peuvent échanger un sourire ou quelques paroles,  regarder les enfants jouer…; elles sont au cœur de la vie. Les jours de marché comme les jours de fête en centre ville, visites et sorties s’intensifient. Voilà ce qui se vit avec l’implantation actuelle.

Le collectif prend position :

  • Nous nous opposons à la délocalisation de l’EHPAD
  • Nous refusons sa privatisation.

​J’aime mon EHPAD public

Signer

Diffusez auprès de votre entourage